Maison & immobilier

2 conseils pour faire construire sereinement

Au moment de faire construire sa maison, des inquiétudes et des espoirs surgissent : où faire construire ? Pour quel budget ? Et si le constructeur était un voleur plus qu'un bâtisseur ? Pour vous aider à lancer votre projet le plus sereinement possible, nous vous donnons 2 conseils qui vous donneront quelques éléments de base.

Frapper à la bonne porte…

Comment trouver le meilleur constructeur ? A quelles infos accorder de l'importance ? Qui mérite de recevoir régulièrement une partie de votre salaire pour construire votre maison ? Lorsque l'on cherche un cabinet spécialisé dans la construction de maison, certains détails doivent retenir l'attention afin d'effectuer le meilleur choix possible. La santé financière constitue un bon indice. En ayant sous les yeux la dénomination sociale du constructeur, on ne sait pas s'il s'agit d'un franchisé, d'un indépendant ou s'il travaille pour une filiale d'un grand groupe. Le numéro SIRET permet d'identifier le professionnel et de recueillir des informations à son propos.

Si le constructeur rencontre à un moment donné des difficultés financières, son assureur prend le relai. En contactant ce dernier, il est possible d'obtenir un bilan de la sinistralité de vote constructeur.  Si ce bilan vous est refusé, comparez les taux et les prix de la dommage-ouvrage des constructeurs avec lesquels vous hésitez. En effet, lorsque le constructeur estime que le risque de sinistres est grand, il signe un contrat d'assurance plus cher.

… puis surveillez-en la construction !

Ce n'est pas parce que les travaux ont commencé que le risque de problèmes s'efface. Pour éviter de gros désagréments, suivez l'avancée du chantier avec attention. Les constructeurs confient la coordination du travail des artisans et le contrôle de la qualité des travaux à des conducteurs de travaux. Si ceux-ci  surveillent beaucoup de chantiers, ils pourraient faire preuve de négligence, volontairement ou non. Certains peuvent avoir 40 à 60 chantiers à gérer, là où d'autres ne travaillent que sur 10 à 20 d'entre eux. Le conducteur répond aux questions des acquéreurs par mail ou téléphone. Les meilleurs tentent de répondre le plus vite possible afin de rassurer les acheteurs.

Avertissement : les devis particulièrement bas doivent vous interpeler : ils peuvent révéler  l’utilisation de matériaux de qualité médiocre ou l’emploi d’une main-d’œuvre peu qualifiée. 

Laisser un commentaire