Technologie

Qu’est-ce qu’une classe virtuelle et comment l’animer ?

Animer classe virtuelle

Une classe virtuelle est un outil d’apprentissage qui permet une formation à distance en temps réel avec un taux excellent d‘engagement contrairement à l’e-learning. Cependant, il faut savoir l’animer pour atteindre un meilleur résultat.

Une classe virtuelle, une autre manière d’apprendre

Une telle classe est un outil qui se démarque totalement d’e-learning. Elle donne les moyens à un formateur de dispenser des formations à distance à des participants de manière synchrone. Le concept à la base est de reproduire de façon presque égale les conditions d’un apprentissage présentiel. Avec ce modèle de formation, l’apprenant qui est derrière son écran n’est plus seul. Il est relié à un groupe de personnes par l’intermédiaire d’un formateur. Il fait partie d’une session active où il a la possibilité d’interagir en temps réel. Tous les participants peuvent poser des actes comme dans un cours en classe.

Du coup, chaque personne peut échanger avec l’autre par chat, visioconférence, de donner des réponses aux questionnaires, partager son écran ou envoyer des fichiers à un individu de la même classe virtuelle. Avec une approche pédagogique très similaire à celle des apprenants en formation dans une salle physique, la classe virtuelle donne un taux d’engagement excellent. Ce qui est difficile à obtenir avec les plateformes d’e-learning où les cours sont distanciés et différés.

Comment animer une classe virtuelle ?

Pour le faire convenablement, il sera nécessaire de considérer certains aspects.

Préparer les contenus pour une bonne animation

Pour la réussite d’une classe virtuelle, il faut préparer en amont les contenus de formation. Il est essentiel d’apprêter les questionnaires, les vidéos et les documents. Ces outils doivent être facilement accessibles au formateur au cours de la session. Cette mise en place permet d’éviter de ressentir du stress, et surtout, de remarquer des discontinuités d’attention au niveau des participants. Il est recommandé d’annoncer même aux apprenants la suite chronologique de l’utilisation des documents afin de les tenir en alerte et garder leur curiosité en éveil. Les vidéos doivent être de courte durée pour permettre aux apprenants de ne pas perdre le fil des idées de la séquence suivie. Les quiz seront conçus directement autour de la thématique développée.

Initier et préparer les participants à l’utilisation de l’outil

Le formateur doit développer une communication efficiente et efficace autour de l’outil qu’est la classe virtuelle. Cet échange entre les apprenants et le formateur est crucial pour la prise en main du logiciel. Les participants doivent connaitre l’utilisation de la documentation de la plateforme et savoir les heures de connexion pour une session en direct. Le formateur doit se faire le devoir d’avertir en envoyant un email avant le début de chaque classe virtuelle pour que tout le monde soit présent.

Varier les supports de formation

L’utilisation de différents supports doit être une option afin de mieux faire passer l’information. Vous ne devez pas hésiter à mixer une présentation de type vidéo, PowerPoint, prise de parole et des questions-réponses. Plus votre support de présentation est varié, plus vous captez facilement l’attention de votre audience et la garder en alerte pour poser des questions de compréhension.

Amener les participants à interagir

Afin d’augmenter le taux d’engagement des personnes présentes à la formation, vous devez leur offrir des possibilités d’intervention. Les manières les plus fréquentes sont de poser des questions et d’exiger de manière intuitive des réponses par l’intermédiaire du chat. Il peut s’agir aussi des prises de parole à travers une webcam munie de micro. Pour être encore plus créatif, vous pouvez initier des jeux de rôles ou même créer des groupes de travail et exiger la restitution urgente d’un travail.

Conclure la fin de session

La règle de l’assimilation du savoir demande à ce que vous vous rassuriez qu’à la fin de la session, vos apprenants ont bien compris. Vous devez vérifier que les objectifs ont été tous atteints. C’est à ce stade qu’il faut organiser des écoutes orales ou un sondage sur la base d’un questionnaire. Cette initiative de fin de formation vous permet après analyse des données de questionnaire d’améliorer les séances à venir. En tant que formateur, vous pouvez découvrir d’autres questions à développer pour approfondir et répondre à d’éventuelles inquiétudes des apprenants.

Suivre et évaluer entre deux sessions

Il est important de trouver un moyen pour faire garder à l’esprit des participants ce que vous leur apprenez entre deux sessions. Le moyen le plus facile de le faire est d’évaluer. L’objectif de ces évaluations est d’identifier les éventuels niveaux de difficultés de compréhension et aussi de revoir comment dispenser le prochain cours pour corriger ce qui est mal compris. Cela permet de faire un bilan concret et de savoir le niveau de chaque participant.

Animer des classes virtuelles, ça s’apprend ! N’hésitez pas à suivre la formation de l’Agence Grain’s pour apprendre à créer un scénario et animer une classe virtuelle. Les classes virtuelles sont de plus en plus répandues dans les formations à distance. Constituant un nouveau mode pédagogique reconnu par la loi du 5 septembre 2018, la classe virtuelle en direct et enregistrée demande une préparation technique et une familiarisation avec les équipements numériques. Par ailleurs, ce type de formation exige des professionnels de la formation qu’ils prennent en considération ces particularités techniques lors de la réalisation du scénario pédagogique et dans les méthodes d’apprentissage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.