Économie

Comment faire un bilan de compétences ?

Vous êtes à la croisée des chemins ? Vous souhaitez envisager une reconversion professionnelle ou donner une nouvelle impulsion à votre carrière ? Ou vous désirez accéder à un poste plus intéressant en termes de rémunération ? Alors n’hésitez plus et faites un bilan de compétences. Pour ce faire, il serait plus convenable de comprendre réellement ce que signifie cette expression. Afin de mieux aborder le sujet, il est plus judicieux de cerner tout d’abord la question de la méthodologie appropriée pour élaborer ce bilan et ensuite déterminer les modalités de financement du bilan de compétences.

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

Effectuer un bilan de compétences pour faire le point sur ses compétences professionnelles et individuelles ainsi que ses capacités, aptitudes et motivations. Il lui offre la possibilité d’établir un projet professionnel et de déterminer en conséquence un plan de formation. Le principal objectif du bilan de compétences est de permettre au travailleur d’évoluer dans son entreprise ou de se reconvertir. Le bilan de compétences relève d’une démarche personnelle, il se fait à la demande du concerné. Il peut être suggéré au salarié par l’employeur mais le dernier mot revient à celui-ci qui peut décider ou pas de se soumettre à l’exercice, les résultats sont à la discrétion du salarié qui pourra en user comme il le désire. 

Comment s’y prendre ?

La méthodologie du bilan de compétences s’articule autour de quatre phases. La première étape est l’entretien. Il vise à cerner vos attentes et besoins puis détermine les objectifs du bilan. La deuxième est le test, le professionnel qui suit votre dossier va diagnostiquer votre parcours afin de dégager vos compétences techniques et humaines et établir votre degré de motivation. La troisième étape quant à elle renvoie à la publication des résultats matérialisés sous la forme d’un rapport qui vous est remis. La dernière phase consiste, pour le professionnel qui vous a aidé, à établir le bilan, d'assurer le suivi en vous montrant la démarche à suivre pour l’exploitation des résultats obtenus en ayant notamment recours aux outils technologiques à sa disposition.

Comment financer le bilan de compétences ?

Le bilan complet comporte un coût que vous devrez consentir, n’hésitez pas car vous ferez là un investissement sur un long terme. Un financement partiel par le pôle Emploi est envisageable. Vous pourrez aussi vous tourner vers l’Organisme Paritaire au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF) qui est le principal moyen de financement des bilans de compétences.

Laisser un commentaire