Technologie

Comment fonctionnent les transactions sur le Darknet ?

Darknet

La face cachée du web dite Darknet ou encore DeepWeb regorge toutes sortes de sites proposant des services et non moins des informations variées. Elle n’est pas de ce fait totalement différente de l’Internet classique vu par tout le monde sur les moteurs de recherches et les navigateurs traditionnels. Ces fameux sites se révèlent seulement introuvables ou plutôt non indexés par ces derniers. Mais s’ils le sont, ce n’est pas du tout par simple coïncidence. La plupart d’entre eux renferment en effet des contenus illégaux et ont donc été conçus par des malfaiteurs pour réaliser diverses transactions, dont la vente de drogues et d’armes, pour publier des photos, films ou revues pornographiques, voire de la pédopornographie et ainsi de suite. En bref, le Darknet permet alors aux personnes généralement malintentionnées de se contacter entre elles avec un anonymat absolu afin de ne pas être poursuivies par les autorités malgré qu’elles y fassent des transactions clandestines. Le fonctionnement de ces dernières éveille votre curiosité ? Découvrez dans cet article comment elles marchent. Ce que vous devez savoir toutefois, c’est que les informations ci-après ne vous incitent guère à effectuer des échanges illicites avec des individus malfaisants, mais ont été uniquement rédigées à titre informatif. Vous ne devez en aucun cas oublier que ces opérations sont gravement punies par la loi.

Est-il nécessaire de créer un compte pour effectuer des transactions sur le Darknet ?

Darknet

Puisque le coin sombre d’internet connu sous le nom de Darknet ne se révèle pas accessible avec les moteurs de recherche classiques comme Google, Bing, Yahoo et tout le reste, il vous faut avant tout un outil ou plutôt un navigateur spécifique pour y accéder. Tor Browser fait alors partie des plus réputés dans ce contexte et demeure d’ailleurs l’un des plus efficaces en termes d’anonymat. Avant de pouvoir visiter la fameuse face cachée du web, vous devez de ce fait le télécharger et l’installer au préalable sur votre ordinateur. Une fois cette étape passée, il ne vous reste plus qu’à y naviguer tout simplement comme si vous étiez sur Chrome, Firefox, Opéra ou autre. Mais pour aller sur les pages proposant des contenus intéressants, il est important de connaître à l’avance leur adresse qui se termine normalement en « .onion ». Au cas où vous ne connaissez aucune de ces dernières, vous pouvez toujours procéder à une recherche. Et en cherchant bien, vous pouvez tomber sur des sites bien captivants tels que Silkroad et bien d’autres. Si on prend l’exemple de celui-ci, il s’agit d’un site communautaire imitant les géants de la vente en ligne Amazon, Cdiscount ou encore Ebay, mais en version illégale. Il se focalise donc dans la vente de drogue et est déjà bien reconnu dans ce domaine puisque son chiffre d’affaires atteint plus de 1,2 million de dollars par mois. Ce site jouit du même fonctionnement qu’Amazon Marketplace. Vous devez ainsi vous y inscrire avant de pouvoir consulter la liste des drogues qui y sont suggérées et en acheter. Seulement, en procédant de la sorte, vous devez vous assurer que vous n’y avez pas laissé la moindre trace de vos informations personnelles.

Transactions sur le Darknet : et pour le paiement ?

Vous avez trouvé ce que vous cherchiez sur Silkroad ou sur un autre site du Darknet. Il ne vous reste plus donc qu’à effectuer le paiement avant de recevoir votre colis. En général, le paiement dans les diverses transactions réalisées sur le Darknet se fait au moyen des monnaies virtuelles. Si les malfaiteurs ont choisi ces dernières, c’est parce qu’elles ne risquent en aucun cas de laisser la moindre trace des différents échanges. Ces monnaies peuvent être nombreuses si on ne cite que PayPal, Liberty Reserve, Webmoney et tout le reste. Mais de loin, la cryptomonnaie Bitcoin demeure la plus appréciée, car elle offre le plus d’anonymat. Il est à préciser qu’au moment de la livraison, seul le vendeur connaîtra votre adresse.

Laisser un commentaire