Famille

Comment réussir l’organisation des obsèques

Le décès constitue un événement douloureux, a fortiori s’il concerne un proche ou un parent. A cet effet, l’organisation des obsèques peut être perçue comme un fardeau supplémentaire venant s’ajouter au choc psychologique subi. Une organisation réussie nécessite la prise en compte de deux éléments principaux à savoir le corps du défunt et son patrimoine.

Les mesures relatives au corps du défunt

La survenance d’un décès est pour la plupart du temps imprévisible. C’est cela qui explique le nombre de mesures d’urgence que vous devrez prendre afin d’assurer l’intégrité du corps du défunt. Ces démarches sont principalement administratives. En premier lieu, il faudra requérir la délivrance du certificat de décès auprès d’un médecin. Si le décès est survenu dans un centre hospitalier, le médecin dudit établissement vous délivrera le certificat. Ensuite, vous devrez déclarer le décès auprès de la mairie, muni du certificat de décès. 

Ces démarches vous permettront d’effectuer le transport du corps vers une chambre funèbre et de pouvoir vous concentrer sur l’inhumation ou la crémation selon votre volonté et celle du défunt. Afin de bien réussir l’organisation des obsèques avec www.le-choix-funeraire.com. il est préférable de déléguer toutes ces démarches et autres accessoires à une agence de pompe funèbre dont le prix de la prestation dépendra de plusieurs paramètres tels que le mode de sépulture, l’organisation d’une cérémonie, le type de cercueil ou d’urne, etc.

Les mesures relatives aux biens

Selon Aubry et Rau, un patrimoine n’appartient qu’à une seule personne et chaque patrimoine appartient nécessairement à une personne. Par conséquent, le décès dissout automatiquement le patrimoine du défunt afin de pouvoir procéder à sa dévolution, d’où la nécessité de prendre des mesures de conservation et d’administration, selon la gravité de la situation. Nous avons l’habitude de ne faire certaines prévisions que lorsque notre santé est dans une situation critique, lorsqu'on est confronté à l’inévitable. 

De ce fait,  il incombe souvent aux proches de faire les démarches en vue de la gestion des biens après le décès. D'abord, il faudra se renseigner sur les dernières volontés du défunt en faisant appel au notaire le cas échéant. Ensuite, consulter sa banque pour l’arrêt de toutes les transactions, ou dans certains cas, organiser leur poursuite avec les mesures appropriées. S’il était associés d’une société commerciale, l’information devra leur parvenir afin qu’ils prennent les mesures d’urgence vis à vis de ses part sociales. Enfin faudra-t-il déposer la déclaration de succession au centre des impôts.

Laisser un commentaire