Maison & immobilier

Acquisition d’entreprise : 4 questions essentielles que vous devez vous poser avant

La conclusion d'une cession de commerce

L’acquisition d’une entreprise est une opération complexe et l’une des étapes les plus importantes de votre vie d’entrepreneur. Prendre le temps de bien se préparer vous évitera de sérieux maux de tête.

Comment préparer son opération ?

L’acquisition d’une entreprise en pleine expansion peut aider votre entreprise à croître et à se diversifier en vous donnant une clientèle établie, en éliminant un concurrent ou en vous donnant accès à de nouveaux produits, équipements et marchés.

Mais acheter une entreprise dans le  cadre d’une cession commerce sans plan, c’est comme faire un voyage en voiture sans carte, préviennent les spécialistes en la matière. De nombreux entrepreneurs atteignent l’âge de la retraite et mettent leur entreprise en vente. Mais si vous vous apprêtez à dépenser beaucoup d’argent dans l’acquisition d’une société, vous feriez mieux de prendre une décision éclairée. Voici quatre questions essentielles auxquelles vous devez répondre lorsque vous envisagez un achat.

1. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

N’achetez pas une entreprise simplement parce que vous le pouvez. Vous avez besoin d’une vision claire de la situation de votre entreprise dans les années à venir et de la façon dont une acquisition vous aidera à y parvenir. Est-ce qu’une acquisition augmentera votre part de marché ? Vous différencier de la concurrence ? Diversifier vos sources de revenus ?

Évitez donc les achats impulsifs. Votre comptable, votre conseiller d’affaires et votre banquier peuvent tous vous aider à décider si une acquisition est la meilleure voie pour votre entreprise, compte tenu de votre plan stratégique global.

2. Votre entreprise est-elle prête ?

Les entrepreneurs pensent souvent exclusivement en termes de ce qu’ils peuvent se permettre. Pourtant, vous devez également vous demander si vous êtes en mesure d’intégrer la nouvelle entreprise dans votre entreprise existante, de vous assurer que vous êtes bien structuré pour absorber ce genre de croissance soudaine.

Les acquisitions peuvent être perturbatrices. Elles apportent un afflux de nouveaux clients, d’employés, d’infrastructures et de changements organisationnels. En général, il est recommandé aux entrepreneurs d’effectuer une analyse SWOT sur la situation actuelle de leur entreprise, puis d’examiner comment cela changera après une acquisition.

Aussi, la technologie peut vous aider à travailler plus intelligemment. Des flux de travail formels et basés sur le système vous faciliteront la vie lorsque viendra le temps d’intégrer une nouvelle entreprise.

3. Quel sera l’impact sur votre entreprise ?

L’acquisition d’une entreprise crée des obligations financières et des changements opérationnels qui peuvent drainer votre trésorerie à court terme. Si ces changements ne sont pas gérés correctement, ils peuvent entraîner une perte de contrôle de votre entreprise. C’est pourquoi il est important, une fois que vous avez une liste restreinte de cibles d’acquisition potentielles, de simuler l’impact de différents scénarios sur votre entreprise. Une bonne planification peut alors vous aider à évaluer l’impact d’une acquisition sur votre fonds de roulement et vous permet de bien structurer votre bilan.

4. Avez-vous une bonne connaissance de ce que vous achetez ?

Faire les courses pour une entreprise, c’est comme faire les courses dans n’importe quel autre domaine : acheteur, méfiez-vous ! Vous recherchez sans doute le meilleur rapport qualité-prix, le meilleur ajustement et le meilleur prix. Demandez-vous pourquoi une entreprise est à vendre et quelle valeur durable elle offre, en commençant par les profits qu’elle génère. Les documents financiers ne reflètent pas toujours la réalité. Beaucoup d’entrepreneurs se rendent compte plus tard qu’ils ont surpayé pour l’entreprise qu’ils ont achetée.

Ainsi, faites vos devoirs sur l’entreprise que vous achetez. Renseignez-vous le plus possible sur elle et ses employés ainsi que sur l’industrie ou la région dans laquelle ils exercent leurs activités (s’ils sont différents des vôtres). Ainsi, vous en saurez davantage pour savoir si vous faîtes le bon choix ou non.

Laisser un commentaire