Maison & immobilier

Crédit immobilier : avec ou sans courtier ?

courtier-immobilier

Pour l’obtention d’un crédit immobilier, vous pouvez vous adresser directement à une banque ou passer par l’intermédiaire d’un courtier. Dans le second cas, vous ne traitez pas avec l’institution financière, mais vous faites plutôt représenter à chaque étape de la procédure : de la détection des offres à la signature du contrat, en passant par la mise en concurrence et le montage des dossiers.

Avantages du recours au courtier

Lorsque vous voulez lancer dans la contraction d’un crédit immobilier, vous n’avez pas toujours l’expertise requise pour analyser les offres de différentes banques. De même, vous ne savez pas forcément vers quelles structures vous tourner ou comment y trouver les renseignements exacts. C’est pourquoi le courtier est le professionnel le plus indiqué pour l’accompagnement lors d’une conclusion de prêt immobilier.

Par ailleurs, informé des critères de son client, il pensera aux détails sur lesquels agir et fera jouer son réseau de connaissances pour vous dénicher l’offre la plus intéressante. Ainsi, vous gagnez en temps et profitez des meilleures conditions, sans vous tracasser. Puis, sachant qu’il ne sera payé qu’une fois le contrat définitif signé, le courtier se sent contraint à réussir sa mission.

Attention aux pièges

Toutefois, même si le jeu en vaut la chandelle, il est important de connaître les inconvénients liés au fait de recourir au courtier, avant d’en contacter un. Ainsi, il y a de grands risques que ce spécialiste se soucie davantage de sa commission que de votre intérêt. Ce faisant, il négociera avec la banque qui lui propose une rémunération consistante, peu importe que le taux assorti au crédit soit exorbitant.

Certes, cette somme est souvent de 1 % et remboursée progressivement avec le prêt initial, mais vous courrez le risque de vous faire fourvoyer. Et pour ne pas en arriver là, la possibilité vous est donnée d’échanger avec votre banquier pour nouer des relations humaines avec lui, au travers d’une contractualisation.

Laisser un commentaire