Économie

Immobilier à Miami : un investissement qui attire les étrangers

immobilier-miami

 

Le marché de l’immobilier reprend son souffle un peu partout. Les investisseurs l’ont compris. Avec des taux d’emprunts et des prix de vente encore bas, c’est le moment idéal pour faire un achat dans le secteur, surtout à Miami.

Les étapes à suivre avant d’acheter

Commencez par faire le tour des biens immobiliers disponibles. L’avantage avec Miami est que pratiquement toutes les offres sont centralisées dans une banque de données unique, accessible au grand public en ligne. Le nombre de maisons ou de condos à vendre à Miami est en constante évolution.

Ensuite, vous devez créer un compte bancaire. Le mieux est de l’ouvrir à Miami, mais une tout autre banque aux États-Unis fera l’affaire. Vous pouvez même demander un prêt pouvant aller jusqu’à 1 500 000 $.

Mieux encore, vous pouvez vous adresser directement à votre banquier pour savoir s’il aurait un bien à proposer suite aux hypothèques. Enfin, il vous reste à attendre. L’ensemble de la procédure peut prendre entre 20 et 45 jours.

Les procédures à suivre après l’achat

Si vous faites louer votre bien, vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu locatif aux États-Unis. Il y a également une taxe sur les plus-values en cas de vente sauf pour la résidence principale.

La mise en location est vivement conseillée pour récupérer votre investissement si vous n’avez pas l’intention d’emménager dans votre nouvelle acquisition. Selon le quartier, vous pourriez obtenir entre 700 $ et 4 500 $.

Pour la gestion locative, vous pouvez mandater une personne ou une agence. Pour cela, les frais sont d’environ 7 % du loyer annuel. Si le locataire venait à changer, régler les détails coûte environ 10 % du loyer annuel.

Retenez que pour les appartements, les frais de copropriété peuvent varier de 1,9 $/m² à 12 $/m² selon le quartier ou la valeur du bien.

 

 

Laisser un commentaire