Santé & Bien-être

La cervelle : un aliment excellent pour la santé

manger-cervelle

De la cervelle au menu ? Nous n’en mangeons presque plus. Et pour cause, on en a des haut-le-cœur rien qu’en y pensant. Si on en mangeait avant, cet abat est de plus en plus relégué aux ingrédients indésirables. Pourtant, il pourrait être la seule source bio disponible de phosphatidylsérine de la famille des phospholipides. Il serait donc important de consommer de la cervelle d’agneau ou de veau. Quelle est donc son utilité pour nous ? vous en saurez plus.

Quel rôle joue la phosphotidylsérine présente dans la cervelle ?

La phosphotidylsérine présente dans la cervelle de veau et d’agneau traverse facilement la barrière hémato-encéphalique. Elle va se fixer dans les membranes des neurones. La baisse du taux de phosphotidylsérine dans le cerveau est assimilée à la détérioration des fonctions cognitives de la mémoire et à la dépression. Elle survient avec la vieillesse. L’organisme ne peut donc plus en synthétiser tout seul.

L’avantage de la cervelle pour prévenir les démences séniles et la maladie d’Alzheimer

D’après des études réalisées sur la phosphatidylsérine, il s’avère qu’elle est indispensable pour notre mémoire. En effet, les patients âgés, sujets de l’étude se voyaient administrer une dose quotidienne de 300mg de phosphotidylsérine sous forme de complément alimentaire. Pendant les 6 mois qu’ont duré ce traitement, les fonctions cognitives et le comportement de ces personnes se sont améliorés. Par contre, inverser l’évolution de la maladie n’a pas été possible. Le déclin a quand-même été retardé.

Dans le cas de la dépression, une autre étude a été faite. L’administration de phosphotidylsérine était de 100mg, 3 fois par jour. Les résultats des tests neuropsychologiques sur l’humeur des sujets de l’étude se sont améliorés également.

L’intérêt nutritionnel de la cervelle

La cervelle d’agneau et de veau est l’un des aliments les plus riches en fer. Elle est également riche en vitamine B12 et en protéines de bonne qualité nutritionnelle. Elle contient peu de lipides et est peu calorique : 120kcal/100g. Elle est conseillée comme allié minceur.

Pour 100g de cervelle, on a : Eau : 80g. Protéines : 10,4g. Glucides : 0. Lipides : 8,6g. Cholestérol : 2100mg. Potassium : 260mg. Magnésium : 14mg. Phosphore : 320mg. Calcium : 12mg. Fer : 2,1mg. Vitamine B1 : 0,2mg. Vitamine B2: 0,1mg. Vitamine B6 : 0,1mg. Niacine : 3,7mg. Folates : 6µg. Vitamine B12 : 10µg

On devrait repenser à la mettre au menu pour conserver toutes nos facultés mentales et cognitives.

Laisser un commentaire