Santé & Bien-être

Un questionnaire en ligne pour aider les dépressifs

dépression

L’Alliance nationale américaine sur la maladie mentale s’est associée à Google afin de favoriser le dépistage et la sensibilisation des internautes sur le délicat sujet qu’est la dépression. Comment ? À l’aide d’un questionnaire en ligne.

Un mal difficile à reconnaître, surtout pour celui qui en souffre

Aux États-Unis, environ une personne sur cinq souffre à un moment de sa vie de dépression. Le hic, c’est que la majorité attend longtemps avant de consulter et se faire aider. Cela peut même prendre plusieurs années avant que les symptômes ne soient reconnus comme étant ceux de la dépression, l’anxiété ou l’insomnie étant souvent considérés comme le diagnostic et non comme un symptôme.

De plus, dans une société où il faut être performant et toujours plus compétitif, les dépressifs sont souvent mal perçus, comme si la dépression était un aveu de faiblesse. On peut comprendre qu’il soit difficile pour un malade de porter le poids du regard des autres quand il est déjà difficile de porter le poids de la maladie.

Favoriser le dépistage de la dépression

C’est suite à ce constat que L’Alliance Nationale américaine sur la Maladie Mentale, la NAMI, a mis en place ce questionnaire en ligne, qui comporte neuf questions et qui sera accessible à chaque internaute qui saisira les mots-clés “dépression clinique” dans la barre de recherche Google. Ces neuf questions n’ont évidemment pas pour but de diagnostiquer à coup sûr les personnes dépressives. Il s’agit plutôt de sensibiliser les personnes qui se sentent concernées, de les amener à une prise de conscience afin d’engager un processus de soins, comme le précise la NAMI :

« On espère qu’en rendant cette information disponible sur Google, plus de gens seront au courant de leur dépression et pourront chercher un traitement pour guérir et améliorer leur qualité de vie »

Un questionnaire en ligne pour sauver des vies

Pourquoi pas, après tout. Et si les questionnaires en ligne n’avaient pas tous vocation à nous extirper des informations afin savoir comment mieux nous vendre des produits dont nous n’avons pas besoin ? Pourquoi ne pas créer un quiz en ligne dès à présent, s’il est fait correctement, qu’il est conçu par une personne compétente et documentée et s’il peut aider des personnes à se sentir mieux. Même si l’implication de Google, champion de la récupération de données personnelles, dans ce projet peut faire tiquer et soulève peut-être quelques questions…

Laisser un commentaire