Économie

Fonctionnement de l’épargne salariale

epargne-salariale

L’épargne salariale est un système d’épargne collective obligatoire (dans les entreprises de plus de 50 employés). Ce système est mis en place dans le but d’associer les salariés aux résultats de l’entreprise. Il s’agit plus concrètement d’une rémunération supplémentaire à laquelle sont ajoutés des avantages fiscaux et sociaux. Elle permet ainsi aux salariés d’épargner sur une certaine période.

Pour vous aider à mieux en cerner les principales composantes, il apparait opportun de mettre l’accent sur le principe de fonctionnement. Aussi, préciserons-nous les sources et le processus de mise en œuvre effective au sein des entreprises.

 Les sources de l’épargne salariale

Les principales sources de l’épargne salariale sont : la participation, l’intéressement, les dispositifs d’épargne

La participation est obligatoire pour tous les salariés et est déterminée en fonction des bénéfices générés par l’entreprise. Ainsi, des primes sont versées lorsque les objectifs sont atteints. Une estimation est réalisée sur la base d’une formule de calcul légale.

Contrairement à la participation, la prime d’intéressement est facultative. Elle est utilisée pour motiver le personnel et l’inciter à réaliser encore plus de performances en rapport avec les objectifs de l’entreprise.

Les dispositifs d’épargne correspondent au plan d’épargne entreprise (PEE) et au plan d’épargne retraite collectif (PERCO). Ces plans d’épargne permettent aux salariés de se constituer à terme une épargne personnelle. Ils bénéficient non seulement d’une prise en charge des frais de tenue de compte par l’employeur, mais également d’une fiscalité plus ou moins avantageuse.

La mise en œuvre de l’épargne salariale

Concrètement, le salarié reçoit une prime de participation ou d’intéressement de son employeur. Il a le choix entre conserver la prime et opter pour un dispositif d’épargne (PEE ou PERCO). La somme conservée sera imposable à l’impôt sur le revenu, tandis qu’une épargne lui assure des bénéfices non imposables.

Par ailleurs, dans le cadre d’une épargne de type PEE ou PERCO, d’autres versements peuvent encore être effectués par l’épargnant. Aussi, a-t-il la possibilité de transférer de son compte épargne temps (CET) vers un plan d’épargne salariale, ses droits acquis dits « droits CET ».

Article en relation :  Avocat en divorce et composantes du devis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.