Économie

La communication, un pilier essentiel de l’emploi en France

emploi

Une récente étude réalisée par le cabinet Ernst & Young pour l’UDA et l’Udecam a porté sur les investissements consacrés par les entreprises aux opérations de communication, mais aussi la masse salariée dédiée. 1 033 dirigeants d’entreprises de tous secteurs et de toutes tailles ont été interrogés pour les besoins de l’enquête, pour le compte de l’exercice 2015. Voici les points essentiels du rapport.

Plus de 46 milliards d’€ consacrés à la communication pour 2,1% du PIB français

Ce qui en fait l’un des moteurs de l’économie française en 2015, devant le secteur aéronautique et spatiale par exemple. Plus précisément, ce sont 46,2 milliards d’euros qui ont été affectés à la réalisation d’opérations de communication et la rémunération de l’ensemble du personnel de la chaîne de valeur.

L’enquête visait un double objectif : faire le point sur les investissements consacrés au secteur de la communication, puis « enrichir les investissements en communication d’entreprise, communication commerciale, publicitaire, digitale et connaissance client par la valeur de la masse salariale des professionnels du secteur et des emplois générés par cette activité », d’après le rapport de l’enquête. Il s’agit ainsi d’un secteur très intéressant pour les jeunes et qui reste accessible à partir d’un bts communication en alternance.

De plus en plus de Français dans la communication

L’étude a également établi un classement des différents postes d’investissements des sociétés françaises. Le peloton de tête qui en est sorti est composé de la communication commerciale avec 14,2 milliards d’€, devant la communication publicitaire et ses 10,5 milliards d’€ et le financement des effectifs dans la communication évalué à 10,2 milliards d’€.

D’autre part, le cabinet Deloitte a identifié 700 000 emplois en lien avec le secteur de la communication, soit 2,7% des Français. De façon détaillée, 155 000 personnes travaillent avec des annonceurs et 115 000 exercent en agences conseil en communication. 69% des effectifs français sont concentrés dans les PME et Micro-entreprises, tandis que les grandes entreprises et ETI sont accréditées de 54% des investissements.

Laisser un commentaire