Auto/Moto

Les différentes catégories de permis de conduire

Permis de conduire

En France, on retrouve plusieurs catégories de permis de conduire permettant de distinguer le type de véhicule qu’un tel conducteur ou un autre est autorisé à conduire. Pour les obtenir, il faut obligatoirement passer le Code de la route et réussir l’examen de conduite de la catégorie de véhicule visée. Cet examen peut se faire en une seule fois comme il peut nécessiter une épreuve hors circulation et une épreuve en circulation. On compte 4 principales catégories de permis de conduire en France, complétées par quelques autres catégories plus adaptées à des profils spécifiques de conducteur.

Catégorie A : permis moto

Il s’agit de la toute première catégorie de permis de conduire en France. La catégorie A regroupe tous les permis moto en circulation sur le sol français. Leur obtention dépend de différents examens et est soumise à quelques conditions selon la taille de la cylindrée.

Permis A

Ce type de permis de conduire concerne les conducteurs de 24 ans ayant validé, depuis au moins 24 mois, le permis de catégorie A2 des deux-roues motorisés avec ou sans side-car. Également, le suivi avec succès d’une formation de 7 heures est de rigueur pour l’obtenir. Le permis de conduire A permet à son détenteur de circuler sur tous les deux-roues motorisés, tous les tricycles et les quadricycles à moteur.

Permis A1

À l’instar de nombreux autres types de véhicules, les deux-roues et tricycles motorisés sont classés suivant leur puissance. Le droit de conduire l’une ou l’autre des classes de cette catégorie de véhicules requiert une formation spécifique. En l’occurrence, le permis A1 permet aux usagers de la route d’au moins 16 ans de conduire les classes moins puissantes de deux-roues et de tricycles.

De façon pratique, les véhicules concernés par le permis A1 sont des motocyclettes avec une cylindrée inférieure ou égale à 125 cm3, une puissance en dessous de 11 kilowatts et un rapport poids/puissance plus bas que 0,1 kW/kg.

Permis A2

Il est le fruit d’une réforme relativement récente datant de 2016. Accessible aux conducteurs d’au moins 18 ans, le permis probatoire A2 a été instauré afin de renforcer la sécurité routière en France. Les titulaires de ce permis peuvent, pendant une durée de 2 ans, circuler sur les deux-roues dotés d’une puissance inférieure à 35 kW. La conduite d’une plus grosse cylindrée est possible à l’issue d’une formation théorique d’au moins 7 heures, sans obligation de passer un examen.

Article en relation :  Pneumatiques : comparer avant d’acheter

Catégorie B : permis auto

Cette catégorie de permis de conduire s’applique à tous les automobilistes. Encore baptisée permis auto, elle comprend plusieurs variantes, chacune ayant ses propres spécificités.

Permis B

Le permis B, accessible dès l’âge de 18 ans, autorise son titulaire à conduire des voitures, des camionnettes et même des camping-cars, mais sous certaines conditions. En effet, les véhicules qui sont concernés par la catégorie B ne doivent pas contenir plus de 9 places assises, y compris celle du conducteur.

En outre, son PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) ne doit pas excéder 3,5 t. Celui-ci se compose du poids du véhicule à vide, de la charge maximale des marchandises, mais aussi du poids maximal du chauffeur et de tous les passagers.

Permis B1

L’achat d’une voiture sans permis de conduire est bel et bien soumis à l’obtention d’un permis spécifique : le permis B1. Il appartient à la classe des permis dits « permis B simplifié » et est accessible à partir de 18 ans. Le permis B1 est, en fait, la réponse à l’évolution des caractéristiques mécaniques des voitures sans permis. Certaines parmi elles peuvent atteindre les 75 km/h et transporter jusqu’à 4 personnes.

L’obtention d’un permis de conduire B1 ne vous autorise qu’à conduire des tricycles et quadricycles lourds dont le poids n’excède pas 400 kg pour le transport de personnes et 550 kg pour le transport de marchandises.

Permis BVA

Le permis BVA ou permis sur boîte de vitesse automatique est une mention restrictive du permis de catégorie B. Elle permet d’indiquer tout simplement que le titulaire du permis l’a passé dans une automobile équipée d’une boîte de vitesse automatique. La possession d’un permis BVA exclut donc la conduite d’un véhicule dotée d’une boîte de vitesse manuelle. À noter qu’il est possible de lever cette restriction en suivant une formation sur boîte manuelle pour une durée minimum de 7 heures.

Permis BE

Avec un permis de conduire BE en poche, les titulaires peuvent circuler sur des remorques dont le poids dépasse les 750 kg. Ce poids doit néanmoins être inférieur ou égal à 3,5 t. L’obtention de ce permis est conditionnée par la validation d’une épreuve théorique et d’un examen pratique de permis BE. Celui-ci est composé d’une épreuve hors circulation et d’une épreuve en circulation.

Article en relation :  Pourquoi choisir la location de scooter longue durée sur Paris ?
Une jeune femme montrant son permis de conduire

Catégorie C et D : permis professionnels

Les permis de catégorie C et D sont destinés à la conduite des poids lourds et des véhicules de transport en commun.

Permis C

Après 18 ans et l’obtention d’un permis B, vous pouvez passer le permis de conduire de catégorie C1 qui offre la possibilité de conduire des véhicules affectés au transport de marchandises ou de matériels. De plus, le PTAC de ces véhicules doit être compris entre 3,5 t et 7,5 t.

Pour circuler avec des poids lourds munis de remorques, vous pouvez candidater pour l’obtention du permis C, mais seulement à 21 ans. Il existe une dernière sous-catégorie du permis C. Il s’agit du permis C1E qui est subordonné à la possession d’un permis de conduire C1.

Permis D

Vous ne pouvez pas obtenir le permis D sans, au préalable, passer la catégorie B du permis de conduire. Après son obtention, les titulaires sont autorisés à conduire des véhicules affectés au transport de personnes dotés d’une capacité de plus de 9 places assises (y compris celle du conducteur). On distingue trois catégories du permis de conduire D : les permis D, D1 et D2.

Si, pour l’obtention d’un permis D, le candidat doit être âgé d’au moins 24 ans (sauf formation professionnelle de conducteur), l’âge réglementaire est de 21 ans pour les catégories de permis D1 et D1E.

Les autres formes de permis de conduire

En France, on retrouve aussi d’autres formes de permis de conduire très spéciales. Comme permis de conduire spécifique, le permis provisoire est délivré au candidat à l’examen du permis de conduire pour une durée de 48 h après sa présentation à l’examen. Il lui permet de circuler en toute légalité, le temps que son exemplaire du permis sécurisé lui soit remis.

Le permis blanc et le brevet de conduite militaire appartiennent à la catégorie des permis de conduire spécifiques en France. Le premier est délivré par la justice aux fins de conserver, au profit du contrevenant aux règles du Code de la route, le droit de circuler sur un véhicule à moteur pour couvrir des impératifs professionnels, médicaux ou d’ordre familial. Quant au second, il est réservé aux militaires. Le brevet de conduite militaire est convertible en permis de conduire civil après son obtention.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.