Économie

Une société offshore à Hong Kong pour une fiscalité optimisée

Vous souhaitez ouvrir une société offshore ? Pour cela, vous comptez vous tourner vers des juridictions attrayantes, comme Hong Kong. Mais pour vous lancer dans les meilleures conditions, et optimiser votre fiscalité, il serait plus judicieux de faire appel à des prestataires. 

Ouvrir une société offshore à Hong Kong, c’est plus simple

Hong Kong, présente un réel intérêt en matière de fiscalité pour les sociétés offshore. Les démarches sont plus simples pour l’ouverture de ce genre de société. D’ailleurs, les mots d’ordre de l’administration locale sont : souplesse et simplicité. Une fois le nom de votre société indiqué, vous devez définir les futurs actionnaires, directeurs et secrétaires. Le secrétaire de l’entreprise doit être domicilié à Hong Kong. Ensuite, il faudra renseigner l’adresse de la société. 

Pour vous aider et surtout, pour vous éviter de commettre des erreurs, vous pouvez faire appel à des professionnels dans ce domaine. Ces derniers seront en mesure de vous créer un compte offshore à Hong Kong, sans problème. Cette étape est assez complexe, car les établissements bancaires asiatiques sont très regardants, c’est pourquoi il est conseillé de vous tourner vers des spécialistes. 

Des experts vous aident dans votre projet

C’est vrai, vous pouvez faire le choix d’ouvrir seul votre société offshore pour économiser de l’argent, mais avec l’aide de prestataires, tout sera beaucoup plus simple. Vous bénéficierez de conseils précieux, du secret professionnel et surtout, vous serez garanti d’une sécurité. Les professionnels pourront faciliter le choix que vous devez effectuer entre les diverses juridictions. Votre projet se concrétisera dans les meilleures conditions, et cela est loin d’être négligeable. 

Les experts vous aideront à rassembler tous les documents nécessaires pour ouvrir un compte bancaire offshore. Rapidement, vous pourrez profiter des avantages que vous offre Hong Kong. Effectivement, vous bénéficierez d’un lieu ouvert sur la Chine, n’étant pas inscrit sur la liste noire des paradis fiscaux de l’OCDE. Vous ne paierez pas d’impôts sur les sociétés, pas de droit de douane et profiterez des faibles charges salariales et patronales. Vous ferez alors de réelles économies. De plus, vous bénéficierez d’un réseau de grandes banques internationales et de l’obtention de cartes bancaires. 

Article en relation :  La gestion du temps : un enjeu majeur pour les entreprises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.