Économie

Les fluctuations économiques ont un impact sur le recrutement

L’économie peut avoir un impact notable sur les délais de recrutement. Les périodes de récession et d’essor économique peuvent entraîner une différence pouvant aller jusqu’à 40 jours dans le temps nécessaire au recrutement d’un nouveau collaborateur, selon My Recruteo, blog dédié au recrutement et à l’acquisition de talents.

Un processus de recrutement moyen s’étend sur 87 jours

Plus de 10 ans de données recueillies dans le cadre de différents projets de recrutement en contrat à durée indéterminée, ont été confié à My Recruteo et révèlent que le processus de recrutement moyen s’étend sur 87 jours du début à la fin. Cependant, les données d’année en année confirment que lorsque les entreprises sont peu confiantes, elles examinent plus attentivement si une expansion est réellement nécessaire, ce qui entraîne une augmentation des délais de recrutement.

Entre 2004 et 2008, le délai moyen entre le premier briefing et l’embauche était de 66 jours, mais en 2009, le marché du travail a connu sa pire période depuis l’après-guerre. Il avait augmenté de 44 % pour atteindre 96 jours, puis de 10 % pour atteindre 106 en 2017. Des données plus récentes montrent que les délais diminuent ; à mesure que l’économie se raffermit, le chiffre est passé de son plus haut niveau en 2017 à 96 jours en 2018 pour un délai de recrutement.

La confiance des entreprises joue un rôle important

Marc Dominique, directeur de publication pour My Recruteo explique : la confiance des entreprises joue un rôle important dans la durée du processus de recrutement, pouvant alors affecter à la fois les facteurs internes et externes. Des questions internes comme la disponibilité des personnes pour mener à bien les entretiens de pré-sélection, de sélection et d’embauche, l’incertitude quant aux éléments à inclure dans la description du poste et la réticence à faire une offre finale, ou des facteurs externes comme le moment où le candidat préféré peut être disponible pour commencer à travailler, tous contribuent au délai de recrutement.

Article en relation :  Comment investir dans les cryptomonnaies ?

En période de prospérité économique, les organisations prévoient de se développer et de capitaliser sur le marché, ce qui, à son tour, conduira à des embauches plus rapides afin que les postes soient pourvus pour soutenir la croissance de l’entreprise. Lorsque le marché ne se porte pas si bien, il est logique pour les entreprises de prendre plus de temps lorsqu’elles envisagent d’embaucher de nouveaux employés, qu’il s’agisse de faire une entrée dans un service ou de combler un poste vacant.

Les entreprises qui décident si une embauche permanente est faisable devraient se tourner vers les contrats à durée déterminé. Les délais de préavis sont généralement très courts, en moyenne autour deux semaines, contre un à deux mois pour un contrat à durée indéterminée.

Conclusion

Pour prospérer, les professionnels du recrutement doivent faire preuve de souplesse et apprendre à évoluer en fonction de l’évolution de la situation économique. De cette façon, ils se positionneront en meilleure position pour faire face aux hauts et aux bas de l’économie dont les facettes sont en constante évolution et qui sont les fondements mêmes du travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.