Famille

Divorce par internet : comment ça marche ?

L’internet a réduit les distances, facilité les services et naturellement, rendu possible ce qui ne l’était pas. Et c’est ainsi qu’il propose le divorce en ligne. Ce procédé apparu avec l’avènement du web ne s’applique que dans le cas où les époux choisissent de divorcer à l’amiable. Il est toutefois, judicieux de préciser que c’est uniquement la procédure qui se fait à distance. En effet, la signature de la convention de divorce nécessite la présence des deux conjoints. Mais savez-vous comment fonctionne le divorce sur internet ? Pour mieux cerner cette question, tentons d’éclaircir certains points.

Tout savoir sur le divorce par internet

Un couple légalement marié ne peut opter pour le divorce par internet que s’il choisit de se séparer à l’amiable. Cependant, force est de préciser que seule la procédure se fait en ligne. C’est-à-dire que les époux doivent être obligatoirement présents pour signer la convention de divorce. Pour entamer une procédure de séparation, ces derniers doivent s’entendre sur les questions se rapportant à la famille et aux propriétés du couple (elles peuvent être d’ordre matériel ou financier).

Après s’être mis d’accord sur les termes de la convention, ils peuvent suivre une procédure à distance. C’est-à-dire que le dossier de divorce peut suivre son cours sans que les mariés se déplacent.

Les avantages du divorce par internet

Il n’y a pas de grande différence entre le divorce en ligne et la procédure de séparation traditionnelle qui se fait par consentement. Seulement avec cette nouvelle pratique, l’internet entre en jeu et facilite la communication entre les époux. Aujourd’hui, de nombreuses structures spécialisées mettent à la disposition de leurs clients une plateforme web à travers laquelle les conjoints peuvent communiquer toutes les informations relatives au dossier de divorce.

Tout autre document qui ne peut pas être transmis via internet sera envoyé par courrier postal. Il peut s’agir d’un papier relatif au bien immobilier du couple, du certificat de mariage du couple, des bulletins de naissance des enfants ou des époux…

Laisser un commentaire